Intérêt bilinguisme français-béarnais

Pireneus.webp

Guilhem

Los atots deu bilingüisme
L’ensenhament bilingüe a l’escòla mairau e elementària qu’amuisha hèra d’avantatges. Qu’estimula enòrmament lo desvolopament intellectuau, culturau e lingüistic de l’escolan.

Los escolans bilingües qu’an ua estructura de l’esperit que facilitarà mei tard l’aprenedissatge de las lengas estrangèras. Cada dia que hican en plaça mecanismes qui’us permeten de rasonar en las duas lénguas. La coneishança de la lenga bearnesa qu’ei tanben hèra utila entà l’aprentissatge de la lenga francesa. Com lo latin, que facilita la comprenença deus mots dab la lor etimologia, que permet de’us plan ortografiar e de’us acordar amassa. Las coneishenças de las particularitats foneticas deu bearnés que permeten d’assimilar mei plan ua tresau e lhèu ua quatau.
A la fin deu lor camin escolar, que retrobam sovent ancians escolans bilingües hens los auficis de torisme, hens las enterpresas de comèrci internacionau, de transpòrt, hens pòsts d’arcuelh, de secretariat, hens l’ensenhament.
Un aute avantatge : qu’ei ua entrada ideau entà la cultura. La lenga bearnesa qu’ei presenta pertot : los noms de lòcs, de personas, expressions especificas aus parçans, l’istòria, la literatura, los dísers, las cantas, las danças, las musicas.

Un investiment a tèrmi long
Que poderem estar inquièts entà l’aprentissatge de la lectura au cors preparatòri. N’ei pas vertat. Las matèrias que son despartidas ideaument enter lo francés e lo bearnés entà escàder aqueth temps hòrt de la escolaritat de l’escolan. Entà mesurar los plan·hèits deu bilingüisme, lo ideau qu’ei d’anar au mensh dinc a la fin deu camin primari. Quan lo escolan encontraré quauque trebuc passadís, ne cau pas mei véder qu’es un investiment a tèrmi long.
Las modalitats d’aprentissatge que son las medishas que hens totas las autas escòlas de França. Los programas que son identics e que cau los sabuts sian los deu sedent comun de coneishenças definit per l’Educacion Nacionau.
L’ensenhament bilingüe qu’ei accessible a tots ; n’ei pas reservat aus escolans qu’an pairs o familha que parlan bearnés. Au contra, que dinamiza los ligants intergeneracionaus, que suscita vocacions e que desvelha los locutors en atenta.
La transmission deu patrimòni, qu’ei shens que immobiliària, qu’ei tanben culturau.

Patric Coet Lanas

Traduction

Les atouts du bilinguisme

L’enseignement bilingue à l’école maternelle et élémentaire présente de nombreux avantages. Il stimule énormément le développement intellectuel, culturel et linguistique de l’élève.

Les élèves bilingues ont une structuration de l’esprit qui facilitera plus tard l’apprentissage des langues étrangères. Au quotidien, ils mettent en place des mécanismes qui leur permettent de raisonner dans les deux langues. La connaissance de la langue béarnaise est aussi très utile dans l’apprentissage de la langue française. A l’instar du latin, elle facilite la compréhension des mots grâce à leur étymologie, permet de mieux les orthographier et de les accorder entre eux. Les connaissances des particularités phonétiques du béarnais permettent d’assimiler plus facilement une troisième voire une quatrième langue. A la fin de leur parcours scolaire, on retrouve souvent des anciens élèves bilingues dans les offices de tourisme, dans les entreprises de commerce international, de transport, dans des postes d’accueil, de secrétariat ou dans l’enseignement.
Autre avantage: c’est un porte d’entrée idéale pour la culture. La langue est présente partout : les noms de lieux, de personnes, les expressions spécifiques à la région, l’histoire, la littérature, les dictons, les chants, les danses , les musiques.

Un investissement à long terme
On pourrait être inquiet pour l’apprentissage de la lecture au cours préparatoire. Il n’en est rien. Les matières sont partagées idéalement entre le français et le béarnais pour réussir ce temps fort de la scolarité de l’élève. Afin de mesurer les bienfaits du bilinguisme, l’idéal est d’aller au moins jusqu’au bout du parcours primaire. Même si l’élève rencontre quelques difficultés passagères, il ne faut pas perdre de vue que c’est un investissement à long terme.
Les modalités d’apprentissages sont les mêmes que dans toutes les écoles de France. Les programmes sont identiques et les acquis doivent être ceux du socle commun de connaissance défini par l’Education Nationale. L’enseignement bilingue est accessible à tous, il n’est pas réservé seulement aux élèves dont les parents ou la famille parlent béarnais.
Au contraire, il dynamise les liens intergénérationnels, suscite des vocations et réveille les locuteurs en sommeil.
La transmission du patrimoine n’est pas qu’immobilière; elle est aussi culturelle.

Patrick Couet-Lannes

Posted in

Laissez un commentaire

Vous devez être connectés afin de publier un commentaire.